Normes de sécurité, laquelle pour bien choisir ?

Normes de sécurité

Vous souhaitez faire l’achat d’un équipement de protection individuelle (EPI) mais vous ne savez pas par où commencer ? Voici un guide pour vous accompagner dans votre choix.

Tout d’abord, qu’est ce qu’un EPI ? Un équipement de protection individuelle (EPI) est un dispositif permettant de protéger la personne contre des éventuels risques qui pourraient menacer sa santé ou sa sécurité.

Pourquoi utiliser un EPI ?

Qu’il s’agisse d’un usage professionnel, privé ou sportif, toute exposition à une situation dangereuse nécessite un équipement de protection adapté. Ainsi, la personne manipulant des objets tranchants, des produits chimiques ou exposé à des métaux en fusion ou encore aux bruits intenses se soumet à des risques pour sa santé aux effets parfois irréversibles.

Il est donc conseillé aux travailleurs et travailleuses manuel(les) de bien protéger leur corps, tête, mains et pieds afin d’éviter des blessures tel que : coupure, brûlure, contusion, piqûre, écrasement, fracture, électrocution, etc.

De ce fait, il existe des EPI adaptés à chaque situation :

Protection du visage et du crâne, protection des yeux, protection auditive, protection du corps (bras, pieds), protection des mains, protection respiratoire, harnais de sécurité.

Y a-t-il une réglementation à respecter en termes de conformité ?

Bien sûr, comme tout équipement, les EPI doivent respecter des normes et des réglementations. Celles-ci imposent au fabricant un marquage selon l’équipement : le nom ou le logo du fabricant, un marquage CE, la déclaration de conformité, la notice d’information, le numéro de lot, les caractéristiques, la date de fabrication et la date de péremption pour les produits reconnus sensibles au vieillissement.

Norme EN388

La fabrication et la mise en vente des EPI sont régies par la Directive 89/686/CEE Equipements de protection individuelle. Les EPI mis sur le marché européen doivent répondre aux exigences essentielles définies.

La directive du conseil N°89/686/CEE modifiée, relative aux EPI, a été transposée dans deux codes en France : le code du travail et le code du sport.

Comment peut-on prévenir les blessures au travail ?

Par un programme précis de prévention.
Une formation des utilisateurs d’outillages ou de machine à risque.
Pose de pictogramme de sécurité.
Consultation du règlement intérieur, notes de service.

Parce que chaque équipement de sécurité est adapté à un usage bien spécifique, découvrez les différentes normes en vigueur pour vous aider à choisir les équipements qu’il vous faut !

Protection de la tête – Quels sont les risques ?

NatureOrigineCe qui est nécessaire :
Risque mécaniqueChocs, écrasement, chutes d’objetsCapacité d’amortissement des chocs, Résistance à la perforation, Rigidité
Risque thermiqueFroid ou chaleur, Projection de métal en fusionMaintien des fonctions de protection à basses et hautes températures, résistance aux projections de métaux en fusion
Risque électriqueBasse tension électrique, Arcs électriques, Décharges électrostatiquesIsolation électrique

Protection de la tête – La casquette anti-heurt

Casquette anti-heurt
En général, casquette de forme type Baseball avec une coque en ABS pour protéger le dessus de la tête contre un mouvement de l’individu qui viendrait se heurter ou effleurer un objet fixe. La casquette est essentiellement destinée aux utilisateurs en intérieur pour se protéger de blessures superficielles.

Protection de la tête – Le casque de protection

Casques de chantier

Les casques de protection avec la norme EN397 doivent répondre à des exigences indispensables en termes de solidité et de résistance à la pénétration (chute d’objet).

Les fabricants doivent donc adapter les protections nécessaires sur chaque lieu de travail, car il peut être exigé du casque de chantier des propriétés de résistance multiples :
– Température très basse -20°C, -30°C ou chaleur très élevée +150°C
– Déformation latérale
– Projection de métal en fusion
– Isolation au courant électrique
– Marquage obligatoire du fabricant sur chaque casque : nom du fabricant ou logo, norme, année et trimestre de fabrication, type de casque, taille.

Il appartient à chaque utilisateur de casque de protection de vérifier la durée de validité d’utilisation inscrite sur celui ci, variable selon la matière de 36 à 60 mois.

Il existe une multitude de modèles de casques de protection, dont les matières et les usages diffèrent, par exemple pour les utilisations suivantes : travail en hauteur, environnement froid, chaud, isolation électrique…
La conception de certains modèles permet l’adaptation d’accessoires directement sur le casque, comme : casque antibruit, visière (travaux forestiers), lunettes de protection, couvre nuque, ou encore pare-soleil.

Protection de la tête – Les normes

NormesLibellés et spécificités
EN 12889-1Classe 2 : signaux fixes de signalisation routière verticale
EN 812/A1Casquettes anti-heurt pour l’industrie
EN 397/A1Casques de protection pour l’industrie
EN 443Casques pour la lutte contre les incendies dans les bâtiments et autres structures
EN 12494/A1Equipements d’alpinisme et d’escalade
EN 14052Casques de protection à haute performance pour l’industrie
EN 50365Casques électriquement isolants pour une utilisation sur installation à basse tension
EN 13463-1Appareils non électriques destinés à être utilisés en atmosphère explosible

Maintenant que vous savez de quelle protection votre tête a besoin, il ne vous reste plus qu’à choisir celle qui vous convient parmi notre sélection d’équipements de protection de la tête !

Protection antibruit

Protection antibruitLa nouvelle directive européenne encadre et renforce la protection des travailleurs dont le niveau d’exposition sonore pendant une journée de travail atteint un seuil acoustique intense exprimé en Db(A) ou l’exposition instantanée aux bruits très court (niveau acoustique de crête).
Dans sa démarche de prévention, l’employeur devra mettre à disposition des travailleurs(euses) concerné(e)s par ce décret, des protections auditives adéquates et de veiller à leur remplacement dès lors qu’elles seront jugées inefficaces ou usagées.

Dans les termes du nouveau décret, les seuils ont été fixé à :
– Exposition quotidienne au bruit de 80 dB(A) d’un niveau de pression acoustique de crête de 135dB(C)
– Action préventive, l’employeur met des protections auditives à disposition des employé(e)s
– Valeurs d’exposition quotidiennes au bruit de 85 dB(A) ou un niveau de pression acoustique de crête de 137 dB(C)
– Déclenche l’action de prévention, protection auditive obligatoire.
– Seuil maximal admissible d’exposition quotidien au bruit est quant à lui fixé à 87 dB(A) ou un niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C).

Protection antibruit – Comment se protéger du bruit ?

 Bénéfices recherchésA déconseiller quand
Bouchons jetables à roulerCoût minimal
Besoin d’un système de distribution de bouchons
Port continu et long
Environnement sale ou manipulation de contaminants
Besoin d’une protection réutilisable
Exposition courte et répétée au bruit
Bouchons jetables à tigeFacilité de mise en place
Insertion limitée dans l’oreille
Pas de manipulation du bouchon
Bouchons réutilisables préformésDurabilité
Praticité
Pas de manipulation du bouchon
ArceauxPort intermittent
Bruit continu
Exposition limitée au bruit
Exposition à des bruits élevés (>100dB)
Bruit non continu
Casques antibruitProtection de l’oreille
Facilité de mise en place
Durabilité
Hautes températures
Recherche d’une protection légère et/ou non visible

Protection antibruit – Les normes

NormesLibellés et spécificités
EN 352-1Serre-têtes
EN 352-2Bouchons d’oreilles
EN 352-3Serre-têtes montés sur casque de protection pour l’industrie
EN 352-4/A1Serre-têtes à atténuation dépendante du bruit
EN 352-5/A1Serre-têtes à atténuation active du bruit
EN352-6Serre-têtes avec entrée audio-électrique
EN 352-7Bouchons d’oreilles à atténuation dépendante du niveau
EN 458Sélection, utilisation, précautions d’emploi et entretien

Pour protéger efficacement vos oreilles, il vous suffit de consulter notre sélection de protection antibruit pour trouver votre bonheur !

Protection des yeux

Protection des yeuxParce que l’œil est fragile et que la vue est précieuse.

Les lunettes de protection vous offrent une barrière contre les projections solides ou liquides mais également contre les sources lumineuses, rayonnements solaires.

Selon les normes européennes, le fabricant doit apposer un marquage sur la monture précisant :

Le sigle CE, le nom du fabricant ou logo, le numéro de la norme et les symboles d’utilisation et de résistance ci-après.

Protection des yeux – Symboles du domaine d’utilisation :

SymboleUsage
Pas de symboleUsage général
3Gouttelettes ou projections de liquide
4Grosses particules de poussières > 5 microns
5Gaz et fines poussières > 5 microns
8Arc électrique de court circuit
9Métal fondu et solides chauds

Protection des yeux – Symboles de résistance mécanique :

SymboleUsage
Pas de symboleSolidité mécanique minimale
SSolidité renforcée
FImpact à faible énergie
BImpact à moyenne énergie
AImpact à haute énergie

Protection des yeux – Symboles pour la classe optique :

SymboleUsage
1Travaux continus (Optique irréprochable, port permanent autorisé)
2Travaux intermittents
3Travaux occasionnels (Port permanent interdit)

Protection des yeux – Les normes

NormesLibellés et spécificités
EN 166Applicable à toutes les protections des yeux contre les dangers susceptibles de créer des lésions de l’œil ou d’altérer la vision.
Tous types de dangers à l’exception de rayonnements d’origine nucléaires, des rayons X, des émissions laser et des rayonnements infrarouges diffusés par des sources à basse température.
EN 167Méthodes d’essais optiques
EN 168Méthodes d’essais autres qu’optiques
EN 170Filtres pour ultraviolet
EN 171Filtres pour l’infrarouge
EN 172Filtre de protection solaire pour usage industriel
EN 175Exigences de protection des yeux et du visage pour le soudage et les techniques connexes

Pour protéger efficacement vos yeux, consultez notre sélection de protection oculaire pour trouver celle qui vous convient le mieux !

Protection respiratoire

Protection respiratoireSi vous travaillez dans un milieu pouvant causer des problèmes respiratoires, il est essentiel de vous protéger correctement.

A chaque type de risque convient sa protection, découvrez ici celle qu’il vous faut !

Protection respiratoire – Les risques

– Inhalation de poussières, particules et fibres
– Inhalation de vapeurs et de gaz
– Inhalation d’aérosols, de brouillards et fumées

Protection respiratoire – Comment se protéger ?

Il existe deux familles d’appareil de protection respiratoire :

Les filtrants : Épuration de l’air ambiant contaminé au travers de filtres adaptés. Ils suppriment les polluants de l’atmosphère de travail avant l’inhalation grâce à un média filtrant ou absorbant.
Les isolants : Les appareils isolants ont un apport en air sain, donc indépendant de l’air ambiant. Ils seront dans ce cas à utiliser dans des structures ou situations où la teneur en oxygène de l’air ambiant atteint des seuils critiques pour la sécurité de l’homme.

Protection respiratoire – Les normes

NormesLibellés et spécificités
EN 136Masques complets
EN 140Demi-masques
EN 14387/A1Appareils de protection respiratoire / Filtres anti-gaz et filtres combinés (remplace les normes EN 14387, EN 372, EN 141, EN 371)
EN 143/A1Appareils de protection respiratoire / Filtres à particules (remplace la norme EN 143)
EN 148-1/2/3Appareils de protection respiratoire / Filetages pour pièces faciales
EN 149 : 2001 + A1 : 2009Demi-masques filtrants contre les particules (remplace la norme EN 149)
EN 1827 : 1999 +A1 : 2009Demi-masques réutilisables sans valve d’inhalation, et équipé de filtres jetables (conçus pour un usage unique) pour protéger contre les gaz, gaz et particules, ou particules.
EN 405Demi-masques filtrants à soupapes contre les gaz ou contre les gaz et particules
EN 12941/A1Appareils filtrants à ventilation assistée avec casques ou cagoules (remplace la norme EN 12941)
EN 12942/A1Appareils filtrants à ventilation assistée avec masques complets (remplace la norme EN 12942)
EN 12021Air comprimé pour appareil respiratoire
EN 137Appareils de protection respiratoire autonomes à circuit ouvert, à air comprimé avec masque complet
EN 138Appareils isolants à air libre avec masque complet, demi-masque ou ensemble à embout buccal
EN 13794Appareils de protection respiratoire isolants autonomes à circuit fermé pour l’évacuation
EN 14593-1Appareils de protection respiratoire isolants à adduction d’air comprimé à soupape à la demande
Appareils avec masque complet
EN 14593-2Appareils de protection respiratoire isolants à adduction d’air à soupape à la demande
Appareils avec demi-masque à pression positive
(les normes EN 14593-1 et EN 14593-2 remplacent les normes EN 139, EN 271, EN 1835 et EN 1949)
EN 14594Appareils de protection respiratoire isolants à adduction d’air comprimé à débit continu (remplace les normes EN 12419, EN 1835, EN 270)
EN 1146Appareils de protection respiratoire isolants autonomes à circuit ouvert, à air comprimé avec cagoule (appareils d’évacuation à air comprimé avec cagoule)
EN 401Appareils de protection respiratoire pour l’évacuation ; appareils de protection respiratoire autonomes à circuit fermé ; appareils d’évacuation à oxygène chimique
EN 402Appareils de protection respiratoire autonomes à circuit ouvert, à air comprimé, à soupape à la demande avec masque complet ou ensemble buccal pour l’évacuation
EN 403Appareils de protection respiratoire pour l’évacuation
Appareils filtrants avec cagoule pour l’évacuation d’un incendie
EN 404Appareils de protection respiratoire pour l’évacuation
Auto-sauveteurs avec ensemble buccal à filtre monoxyde de carbone
EN 50020Matériel électrique pour atmosphère explosibles
EN 250Scaphandres autonomes à air comprimé et circuit ouvert
EN 269Appareils de protection respiratoire à air libre à ventilation assistée avec cagoule
EN 371Filtres anti-gaz AX et filtres combinés contre les composés organiques à bas point d’ébullition
EN 372Filtres anti-gaz SX et filtres combinés contre certains composés spécifiques désignés
EN 400Appareils de protection respiratoire pour l’évacuation ; appareils de protection respiratoire autonomes à circuit fermé ; appareils d’évacuation à oxygène comprimé
EN 405Demi-masques filtrants à soupapes contre les gaz ou contre les gaz et les particules
EN 1061Appareil de protection respiratoire pour l’évacuation ; appareil de protection respiratoire autonome à circuit fermé ; appareil d’évacuation à oxygène chimique (NaCIO3)
EN 1146Appareils de protection respiratoire pour l’évacuation ; appareils de protection respiratoire isolants autonomes à circuit ouvert, à air comprimé avec cagoule
EN 12083Filtres avec tuyaux respiratoires, filtres à particules, filtres anti-gaz et filtres combinés (filtres non montés sur un masque)
EN 12419Appareils de protection respiratoire isolants à adduction d’air comprimé de construction légère avec masque complet, demi-masque, quart de masque

Pour trouver la protection respiratoire adaptée à votre usage, il ne vous reste plus qu’à consulter notre sélection de masques respiratoires !

Protection des mains

Gants de travail

Pour protéger efficacement vos mains, choisissez la protection adaptée. Car chaque gant a un usage spécifique, consultez notre article pour trouver celui qu’il vous faut !

Protection des mains – Les types de gants et leurs applications

GantsApplicationsPropriétés
Gants DockerManutention lourdeBonne résistance à l’abrasion
Dextérité relative
Gants ajusteur/monteurManutention couranteBonne protection générale
Gants manipulations finesManipulations précises et délicatesDextérité
Sensibilité tactile
Gants soudeursManutention lourde
Projections de métal en fusion
Manipulation de pièces chaudes
Bonne protection mécanique et chaleur
Gants de protection thermiqueFonderie, métallurgie, etc.
Travaux de voirie
Logistique
Chambres froides
Isolation contre différentes conditions thermiques
Gants étanchesManipulations de produits chimiquesImportance d’une préconisation selon le type de produit chimique manipulé
Gants spécifiquesElectriciens
Bâtiment
Traitement des déchets
Isolants
Anti-vibrations
Contenant un agent désinfectant

Protection des mains – Les normes

PictogrammeNormesLibellés et spécificités
Norme EN420EN 420 : 2003Exigences générales relatives aux critères de conception, d’innocuité, de marquage et d’information valables pour les gants de protection et les manchettes
Norme EN388EN 388 : 2003Risques mécaniques
A : Résistance à l’abrasion
B : Résistance à la coupure par tranchage
C : Résistance à la déchirure
D : Résistance à la perforation
Norme EN10819EN 10819 : 1996Gants de protection contre les vibrations
Norme EN511EN 511 : 2006Gants de protection contre le froid
A : Résistance à l’inflammabilité
B : Chaleur de contact
C : Chaleur convective
D : Chaleur radiante
E : Petites projections de métal liquide
F : Grosses projections de métal fondu
Norme EN407EN 407 : 2004Gants de protection contre les risques thermiques
Norme EN12477EN 12477 + A1 : 2005Gants de protection pour soudeurs
Type A : Soudure lourde
Type B : Soudure fine
Norme EN16350EN 16350 : 2014Gants de protection – propriétés électrostatiques
Norme EN374EN 374Gants de protection contre les produits chimiques et micro-organismes
Norme EN374-1EN 374-1 : 2004Terminologie et exigences des performances
Norme EN374-2EN 374-2 : 2004Protection chimique faible.
Norme EN374-3EN 374-3 : 2004Protection chimique élevé
Norme EN374-4EN 374-4 : 2014Vêtements de protection contre les produits chimiques liquides et gazeux y compris les aérosols liquides et particules solides

Gants de travail usés

Il ne vous reste plus qu’à consulter notre sélection de gants pour trouver les plus adaptés à votre usage, et remiser vos anciens usés et troués !

Protection du corps

Vêtements de travail

Les vêtements de travail sont destinés avant tout à protéger une personne contre les salissures mais aussi destinés à permettre de caractériser une profession et cultiver une image de marque (Uniformes, logo de l’entreprise…).

Les vêtements de protection avec normes, eux, ont pour but de protéger contre les accidents ou les intempéries. Ils assurent la sécurité du travailleur. Encore faut-il savoir quelle norme correspond à quel usage, c’est pourquoi nous répondrons ici à toutes vos questions !

Protection du corps – Les normes

PictogrammeNormesLibellés et spécificités
Norme EN14058EN 14058 : 2004Vêtement de protection contre le froid positif modéré (-5°C et plus)
Norme EN342EN 342 : 2004Ensembles vestimentaires et articles d’habillement de protection contre le froid négatif (inférieur à -5°C) :
A : isolation thermique résultante de base (activité)
B : isolation thermique efficace (sans activité)
C : perméabilité à l’air (3 niveaux)
D : résistante à la pénétration de l’eau (2 niveaux)
Norme EN343EN 343 : 2004Protection contre la pluie
Norme EN20471EN 20471 : 2013Vêtements à haute visibilité
Norme EN14404EN 14404 +A1 : 2010Protection des genoux pour toute activité professionnelle nécessitant de travailler à genoux
Norme EN510EN 510Vêtement de protection contre le risque d’être happé par des pièces de machines en mouvement
Norme EN381EN 381Vêtements de protection pour les utilisateurs de tronçonneuses
• EN 381-5 : protège-jambes
• EN 381-7 : gants anti-coupures
• EN 381-9 : guêtres anti-coupures
• EN 381-11 : partie supérieure du corps
La norme prescrit 4 classes qui correspondent à la vitesse de la chaîne :
• Classe 0 : 16m/s
• Classe 1 : 20m/s
• Classe 2 : 24m/s
• Classe 3 : 28m/s
Norme EN1149-5EN 1149-5Vêtements de protection contre les charges électrostatiques
Norme EN11612EN 11612 : 2008Vêtements de protection pour les personnes exposées à la chaleur, une flamme, aux projections de métal en fusion (exceptés les vêtements de sapeurs pompiers et soudeurs).
Concerne les vêtements offrant des propriétés de propagation de flamme limitée, lors d’applications où le porteur peut être exposé à une chaleur émise par rayonnement, convection, contact ou à des projections/éclaboussures de métal en fusion.
A : Comportement à la flamme
B : Chaleur convective
C : Chaleur radiante
D : Projections d’aluminium
E : Projections de métal en fusion
F : Chaleur de contact
Norme EN11611EN 11611 : 2008Vêtements de protection pour les soudeurs et les techniques connexes
Norme EN14116EN 14116 : 2008Norme concernant uniquement les tissues limitant la propagation des flammes
Norme EN13034EN 13034 + A1Vêtements de protection contre les produits chimiques liquides, protection limitée (équipement de type 6)
Norme EN14605EN 14605Vêtements de protection contre les produits chimiques liquides, liaisons étanches :
• Type 3 : étanches aux liquides
• Type 4 : étanche aux pulvérisations
Norme EN465EN 465Type 4 : vêtements de protection chimique étanches aux brouillards
EN 466Type 3 : vêtements de protection chimique étanches aux liquides
Norme EN943-2EN 943-2 : 2002Vêtements de protection contre les produits chimiques liquides et gazeux, y compris les aérosols liquides et particules solides
Vêtements étanches aux gaz (type 1) destinés aux équipes de secours
EN 943-1 : 2003Vêtements de protection contre les produits chimiques liquides et gazeux, y compris les aérosols liquides et particules solides
Vêtements étanches et non étanches aux gaz
Type 2 : vêtements non étanches aux gaz
Norme EN13998EN 13998 : 2003Vêtements de protection contre les coupures et coups de cutter à main
• Niveau 1 : 245 joules
• Niveau 2 : 490 joules
Norme IEC61482-2IEC 61482-2Vêtements de protection contre les dangers thermiques d’un arc électrique

Maintenant que vous savez quelle norme choisir, il ne vous reste plus qu’à consulter notre gamme de vêtements de travail pour trouver votre bonheur !

Protection des pieds

Chaussures de sécurité

Parce que la sécurité de vos pieds est aussi importante que celle du reste de votre corps, il est essentiel de porter des chaussures de sécurité adaptées à votre environnement de travail.

Pour connaître les normes de sécurité en vigueur et trouver chaussure à votre pied, consultez notre article détaillé !

Protection des pieds – Les risques

Les risques pour les pieds mettant en danger la sécurité et/ou la santé de l’utilisateur varient beaucoup en fonction de la situation de travail :
Mécaniques : chocs, coincements, écrasements, perforations, piqûres.
Chimiques : liquides corrosifs, toxiques.
Électriques : contacts électriques, avec conducteurs sous tension, décharges électrostatiques.
Biologiques : allergies, irritations, développement de germes pathogènes.
Liés à l’action, aux déplacements de l’utilisateur : glissades, chutes, faux mouvement.
Thermiques : froid, chaleur, intempéries, projections de métal fondu ou de braises…
Rayonnements : ultraviolets…

Protection des pieds – Les différentes classes

 Chaussure dé sécurité
EN ISO 20345 : 2011
Chaussure de protection
EN ISO 20346 : 2007
Chaussure de travail
EN ISO 20347 : 2012
ClasseSBPBOB
Classe IS1
Arrière fermé
Propriétés antistatiques (A)
Absorption d’énergie au talon (E)
Résistance aux hydrocarbures (FO)
S1P
Semelle anti-perforation (P)
P1
Arrière fermé
Propriétés antistatiques (A)
Absorption d’énergie du talon (E)
Résistance aux hydrocarbures (FO)
O1
Arrière fermé
Propriétés antistatiques (A)
Absorption d’énergie au talon (E)
S2
Imperméabilité à l’eau (WRU)
P2
Imperméabilité à l’eau (WRU)
O2
Imperméabilité à l’eau (WRU)
S3
Semelle anti-perforation (P)
Semelle à crampons
P3
Semelle anti-perforation (P)
Semelle à crampons
O3
Semelle anti-perforation (P)
Semelle à crampons
Classe IIS4
Propriétés antistatiques (A)
Absorption d’énergie au talon (E)
Résistance aux hydrocarbures (FO)
P4
Propriétés antistatiques (A)
Absorption d’énergie au talon (E)
O4
Propriétés antistatiques (A)
Absorption d’énergie au talon (E)
S5
Semelle anti-perforation (P)
Semelle à crampons
P5
Semelle anti-perforation (P)
Semelle à crampons
O5
Semelle anti-perforation (P)
Semelle à crampons

Protection des pieds – Les normes

NormesLibellés et spécificités
EN 20344Qualités et méthodes d’essai pour les chaussures de sécurité, de protection et de travail à usage professionnel.
EN 20345La chaussure doit répondre aux conditions suivantes :
• Hauteur de tige
• Embout résistant à 200 joules
• Tige en cuir ou autre matière
• Doublure de l’avant pied
• Semelle de propreté
Avec le marquage SB, les conditions suivantes ne sont jamais incluses à moins d’être spécifiées :
• Antistatique
• Absorption d’énergie au talon
• Imperméabilité de la tige
• Semelle antidérapante
• Semelle à crampons
• Doublure du quartier arrière
• Tige en cuir pleine fleur
• Semelle anti-perforations
EN 20346Chaussures de protection. Identiques aux chaussures de sécurité mais avec un embout de protection résistant à 100 joules.
EN 20347Chaussures de travail ou professionnelles. Elles ne disposent pas d’embout de protection.
EN 13287Qualités et méthodes d’essai pour la détermination de la résistance aux glissements.
EN 61340-4-3Chaussures ESD certifiées ATEX (atmosphère explosible).
EN 381-3 C12Chaussures et bottes avec protection de scie en chaîne.
EN 13287Norme antiglisse selon 6 critères de tests : 2 positions pour le pied (plat et talon), 2 types de sols (céramique et acier), 2 lubrifiants (glycérine et eau Laurylée).

Protection des pieds – Les marquages et spécifications

Chaussure entièreRésistance de la semelle à la perforationP
Chaussure antistatiqueA
Capacité d’absorption d’énergie au talonE
Protection des malléolesAN
Isolation du semelage contre la chaleurHI
Chaussure conductriceC
Isolation du semelage contre le froidCI
Résistance de la tige à la coupureCR
Chaussure résistante à l’eau (étanchéité)WR
Protection du métatarseM
Résistance de la semelle à la chaleur par contact jusqu’à 300°CHI-3
TigeRésistance de la tige à la pénétration et à l’absorption d’eauWRU
Semelle extérieureRésistance de la semelle aux hydrocarburesFO
Résistance de la semelle à la chaleurHRO

Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix parmi notre sélection de chaussures de sécurité !

 

 

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour choisir vos équipements de travail de la tête aux pieds !

 

Si vous avez un doute sur la taille à choisir, il vous suffit de consulter notre guide des tailles et notre guide des mensurations !

Une réflexion sur « Normes de sécurité, laquelle pour bien choisir ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − 12 =